Restauration de la Grande Rose de la cathédrale de Reims

et de la statuaire qui l’entoure

Les travaux ont duré de novembre 2013 à novembre 2016

Les travaux de restauration de la Grande Rose de la Cathédrale de Reims ont été souhaités et largement financés par la Société des Amis de la Cathédrale de Reims.

Les nombreux mécènes, les donateurs adhérents ou non de la Société, la vente de produits dérivés et la participation des Amis de la Cathédrale au marché de Noël ont permis d’apporter à l’état, 30% du montant des travaux, à savoir une somme d’ un million d’euros.

Les mécènes ont leur nom inscrit sur une plaque en comblanchien située dans le transept sud près de la sacristie.
Il s’agit du Comité Champagne, de la Société Générale, du Champagne Castelnau, de la Société Forgel, du CIC Est, les deux Fondations du Crédit Agricole, des Biscuits Fossier, de Leclerc Champfleury, de Groupama, du Champagne Taittinger, de SGPA, de l’Hôtel de la Paix, du Département et de la Ville de Reims.

Les grands donateurs ont leur nom gravé sur une plaque insérée dans le dos du Goliath sud.

La grande rose restaurée vue de l’extérieur

On ne se souviendra plus, dans quelques années, de l’état dans lequel se trouvaient la grande rose et la statuaire qui l’entoure avant les travaux de restauration.

La partie « pierre » n’avait pas été restaurée depuis l’incendie de 19 septembre 1914.

La grande rose restaurée vue de l’intérieur de la cathédrale

La galerie du triforium, située sous la grande rose, a également profité des travaux de restauration

Deux montages à regarder

– Le premier présente les travaux de restauration, en montrant préalablement l’état de la grande rose avant travaux.
– Le deuxième permet de découvrir l’ensemble des médaillons de la grande rose après restauration. Cette restauration a consisté en un nettoyage des verres. Certains du XIIIe siècle très abîmés ont été conservés.

Fin du chantier

Dernier coup de balai, le 12 novembre 2016, après le démontage de l’échafaudage.

Maintenant que les portails nord et sud sont restaurés ainsi que la grande rose située au-dessus du portail central, on comprend pourquoi, et la photo le montre bien, les Amis de la Cathédrale souhaitent que soit engagée prochainement la restauration  des statues des ébrasements du portail central ainsi que les voussures.