Actualité :
Le revers de la façade PDF Imprimer Envoyer
Revers de la façade occidentale


Lorsque le visiteur entre dans la cathédrale, avance dans la nef puis se retourne, il découvre le merveilleux décor du revers de la façade occidentale. Il remarque tout d'abord les deux grandes roses. La plus grande mesure 12,50 mètres de diamètre. Elle est consacrée à la Vierge Marie. La plus petite d'un diamètre de 6 mètres représente les litanies de la Vierge. Entre les deux roses le triforium ajouré dont les vitraux représentent un sacre.

Dans cette page, nous vous présentons la partie sculptée du revers de la façade, la partie basse. La Cathédrale de Reims est la seule à présenter un revers sculpté. On peut dater sa construction autour de 1260.

"Il s'agissait pour l'architecte et pour l'archevêque commanditaire de construire un véritable arc de triomphe à l'intention du roi sortant de la cathédrale, immédiatement après la cérémonie du sacre. Philippe III, successeur de Saint Louis, sacré le 15 août 1271, sera le premier à passer sous cette arche monumentale"
Bruno Chauffert-Yvart



Le revers des deux autres portails nord et sud de cette même façade sont également sculptés mais ils ont été fortement endommagés dans leur partie basse pendant la guerre 1914-18.


Suivez-nous pour découvrir ce magnifique décor du revers du portail central de la cathédrale de Reims.




Photo : Philippe Maille
----------------------
Deux photos de Richard Ferrugia
En cliquant sur chacune des petites photos dans les colonnes de droite et de gauche,
vous agrandirez la photo et vous pourrez lire ce que représentent les sculptures.

Toutes les photos ci-dessous sont d'Alain TRICOT

La lecture du revers se fait de bas en haut.  Commencer par la colonne de gauche.
A gauche
Vie de Marie
A droite
Vie de Jean-Baptiste




































Les dégâts du revers causés par l'incendie de septembre 1914
f
Ces deux photos (celle de droite en carte postale) montrent les destructions du revers suite à l'incendie du 19 septembre 1914.

Sur la photo de gauche, on constate qu'à droite du pilier, le revers du portail central est épargné, alors que la pierre du revers du portail latéral sud a éclaté sous la chaleur de l'incendie du tambour qui se trouvait à ce portail.

On voit l'état du portail sud sur la photo de droite. Il en fut de même du portail nord.